La France perd son dernier « poilu »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

12 mars 2008. – La Présidence de la République française vient d'annoncer le décès du dernier « poilu » français de la Grande Guerre, Lazare Ponticelli, âgé de 110 ans. Il s'est éteint à 12h45 au domicile de sa fille, au Kremlin-Bicêtre. Lazzaro Ponticelli, de son vrai nom, est né le 7 décembre 1897 dans le hameau de Groppo Ducale à Bettola en Italie. Il s'engagea dans la Légion étrangère à Sidi-Bel-Abbès dès l'âge de 16 ans, en trichant sur son âge. Il fut envoyé à Soissons lors de la Grande Guerre. À la suite de l'entrée de l'Italie dans le conflit, il fut envoyé de force dans les troupes de son pays où il fut blessé. C'est lors du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, qu'il obtint la nationalité française. Il s'engagea, par la suite, dans la Résistance à Paris.

Lazarre Ponticelli

Dans son communiqué, Nicolas Sarkozy a déclaré « J'exprime aujourd'hui la profonde émotion et l'infinie tristesse de l'ensemble de la nation alors que disparaît Lazare Ponticelli, dernier survivant des combattants français de la Première guerre mondiale (…) Un hommage national à l'ensemble des Français mobilisés durant la Première guerre mondiale sera rendu dans les prochains jours (…) Je salue l'enfant italien venu à Paris pour gagner sa vie et qui choisit de devenir Français, une première fois en août 1914, lorsque, trichant sur son âge, il s'engagea à 16 ans dans la Légion étrangère pour défendre sa patrie d'adoption. Une deuxième fois en 1921, lorsqu'il décida de s'y établir définitivement. ».

Ayant refusé, dans un premier temps, toutes obsèques nationales, il a cependant accepté une cérémonie « au nom de tous ceux qui sont morts, hommes et femmes ». Cette dernière aura lieu ces prochains jours a-t-on annoncé à l'Élysée.

Sources