La Corée du Nord veut des réacteurs à eau légère

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 juillet 2007. – Kim Kye-gwan, négociateur en chef pour la Corée du Nord a indiqué à des journalistes durant une conférence de presse tenue aujourd'hui que son pays voulait se doter de « réacteurs à eau légère » afin de fermer leur centre de Yongbyon. La conférence s'est tenue après que les pourparlers des Six avec la Corée du Nord en Chine se furent terminées après trois jours sans nouvelle avancée.
Selon Kim Kye-gwan, la Corée du Nord ne dévoilera pas les détails sur son programme d'armes nucléaires jusqu'à ce qu'elle voit qu'il y ait assez de « confiance » entre le pays, l'AIEA et toutes les parties impliquées dans les discussions à six.
« Ce que nous sommes sensés faire est évident, mais les autres parties ne semblent pas être prêtes. Il est nécessaire d'attendre et de voir jusqu'à ce que la confiance soit établie », a ajouté Kim Kye-gwan qui a aussi dit que « les discussions se sont bien passées, et les résultats ne sont pas négatifs. »
Un accord de 1994 entre les États-Unis d'Amérique et la Corée du Nord stipule que le pays se verraient donner deux réacteurs à eau légère, si il ferme son programme nucléaire. Cet accord s'est terminé en 2002 quand la Corée du Nord a été accusée par les États-Unis d'enrichir « secrètement » de l'uranium.
D'autres pourparlers avec la Corée du Nord sont planifiés selon les autorités chinoises, mais on ne sait pas quand ces discussions auront lieu.

Sources