La Chine menace de faire chuter le dollar américain

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 août 2007. – La République populaire de Chine a répliqué aux menaces du Gouvernement des États-Unis d'Amérique de leur imposer des sanctions économiques pour forcer l'appréciation du yuan par des menaces similaires contre le dollar américain.
Selon des rapports, deux hauts officiels du Parti communiste ont indiqué que Pékin pourrait utiliser ses immenses réserves internationales de fonds comme une arme pour contrecarrer la pression du Congrès des États-Unis.
La Chine possède les plus grandes réserves internationales de fonds du monde, avec un montant de 1,33 billion (ou 1,33 mille milliards) de dollars américains. En raison de la taille même de ces réserves, leur conversion en une autre devise produirait un effondrement du dollar américain à un moment dans lequel la devise américaine a reculé vis-à-vis de la majorité des monnaies du monde.
Ce mouvement de fonds pourrait pousser l'économie nord-américaine dans une récession profonde, qui ne serait pas avantageuse pour la Chine, les États-Unis étant l'un des plus grands importateurs de marchandises chinoises. Mais cela démontre sans nul doute que la Chine est disposée à utiliser ce pouvoir économique comme une carte de négociation dans ses échanges avec les États-Unis.
En pleine campagne électorale, Hillary Clinton a proposé la mise en place de moyens législatifs restrictifs pour prévenir que les décisions économiques de Pékin, ou de Tokyo, soient utilisées comme moyen de chantage envers les États-Unis. Il existe en ce moment une proposition de loi appuyée par la Commission des Finances du Sénat afin d'imposer des taxes sur les importations en provenance de Chine comme rétorsion pour ce que les Sénateurs considèrent comme une manipulation de devises.

Sources