La Bulgarie et la Roumanie sont devenues les 26e et 27e membres de l'Union européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les 27 États membres de l'Union européenne
Les 27 États membres de l'Union européenne

Localisation de la Bulgarie
Localisation de la Bulgarie

Localisation de la Roumanie
Localisation de la Roumanie

1er janvier 2007. – La Bulgarie et la Roumanie sont formellement devenues, ce 1er janvier 2007, les 26e et 27e États membres de l'Union européenne, concluant un processus qui a duré près de neuf ans, depuis les deux décisions, prises le 30 mars 1998 par le Conseil de l'Union européenne, définissant « les principes, priorités, objectifs intermédiaires et conditions du partenariat pour l'adhésion de la Roumanie (98/261/CE) et de la Bulgarie (98/267/CE) », trois ans après les actes de candidature déposés en 1995.

La date et les conditions de l'adhésion avaient été formellement déterminées, il y a vingt mois, par le traité d'adhésion signé en l'abbaye de Neumünster (Luxembourg par les deux pays et les 25 membres de l'Union, le 25 avril 2005.

Des cérémonies étaient organisées, tant à Sofia, capitale de la Bulgarie, qu'à Bucarest, capitale de la Roumanie, pour célébrer l'adhésion effective des deux pays à l'Union européenne.

À Bucarest, en Roumanie, le président de la République, Traian Băsescu, et le Premier ministre, Călin Popescu-Tăriceanu, ont co-présidé une cérémonie au cours de laquelle, en présence de Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères [1], du Finlandais Olli Rehn, commissaire européen chargé de l'élargissement et de l'ensemble du gouvernement roumain, le drapeau de l'Union européenne a été hissé au-dessus du siège du gouvernement roumain, pendant que retentissait l'introduction instrumentale de l’Ode à la joie de Ludwig van Beethoven, hymne officiel de la CEE puis de l'Union européenne depuis 1985.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a adressé un message télévisé diffusé tant en Bulgarie qu'en Roumanie, quelques minutes après minuit, dans lequel il affirme qu’« en souhaitant la bienvenue à deux nouveaux membres de la famille, nous savons que notre culture et notre héritage seront plus riches et que nos petits liens mutuels et nos économies s'accroîtront ».

À Sofia, capitale de la Bulgarie, un ensemble de feux d'artifice a marqué l'accession du pays au sein des « 27 ». Le président de la République, Georgui Parvanov, s'était quant à lui adressé à la nation bulgare dans une allocution télévisée, quelques minutes avant minuit, pour estimer que « [la date du 1er janvier 2007] prendrait place, sans le moindre doute, parmi les plus importantes dates de l'histoire nationale ». Il a toutefois tenu à tempérer sa joie en rappelant les incertitudes pesant sur le sort de cinq infirmières bulgares condamnées à mort par la justice libyenne après avoir été accusées d'avoir volontairement inoculé le virus du SIDA à plus de 400 enfants de l'hôpital de Benghazi.

Le Premier ministre bulgare, Serguei Stanichev, s'est exprimé de son côté devant une foule rassemblée en plein air, sur la place Battenberg, pour faire part de sa satisfaction devant l'adhésion de son pays à l'Union européenne, et souligner par ailleurs que son gouvernement mettait tout en œuvre pour tenter d'obtenir le retour au pays des cinq infirmières que le régime du colonel Kadhafi refuse pour le moment de libérer.

On note d'autre part que le gouvernement bulgare a été contraint, quelques heures avant l'accession du pays au sein de l'Union européenne, d'arrêter deux des quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Kozlodoui, de fabrication soviétique, jugés dangereux.

Notes

  1. L'Allemagne a pris pour six mois la présidence « tournante » du Conseil de l'Union européenne.

Sources

Article connexe


  • Page Bulgarie de Wikinews Page « Bulgarie » de Wikinews. L'actualité bulgare dans le monde.