L’Ouest de l'Ukraine frappé par les Russes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Les responsables américains ont déclaré que les bombardements meurtriers de la Russie dimanche dans l'ouest de l'Ukraine, près de la frontière avec la Pologne, étaient quelque chose qu'ils avaient anticipé.

Des volontaires polonais aident un réfugié à la gare de Przemyśl, en pologne, à moins de 70 km des bombardements.
Source : Pakkin Leung.

Publié le 14 mars 2022
Au moins 35 personnes sont mortes et 134 ont été blessées tôt dimanche lorsque la Russie a tiré des missiles de croisière sur le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité, une base militaire dans l'ouest de l'Ukraine.

L'installation, non loin de Lviv, est l'endroit où les unités de l'OTAN s'entraînent avec les troupes ukrainiennes.

« Cela ne surprend pas la communauté américaine du renseignement et de la sécurité nationale », a déclaré le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Jake Sullivan, lors d'une apparition dimanche matin sur CNN. « Ce que cela montre, c'est que Vladimir Poutine est frustré par le fait que ses forces ne font pas le genre de progrès qu'il pensait qu'elles feraient. »

Les troupes de l'OTAN en Pologne ne sont qu'à 25 kilomètres à peine, ce qui fait craindre que même un faux pas de l'armée russe ne provoque une nouvelle extension de la guerre.

« Si la Russie attaque ou tire sur le territoire de l'OTAN, l'alliance de l'OTAN réagirait à cela », a averti Sullivan dans une entrevue pour le réseau CBS.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo.png
Wikipédia propose une ou plusieurs pages encyclopédiques : L’Ouest de l'Ukraine frappé par les Russes sous licence Creative Commons


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

14 mars 2022

Jour suivant avant