L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair se convertit au catholicisme

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tony Blair en juin 2007 à Heiligendamm, durant le 33e sommet du G8.
Source : Gryffindor.

22 décembre 2007. – Tony Blair, ancien Premier ministre du Royaume-Uni, a quitté l'Église d'Angleterre pour rejoindre l'Église catholique romaine.
Tony Blair, actuellement envoyé spécial pour le Quartet pour le Moyen-Orient, a longtemps assisté à la messe avec sa femme et ses quatre enfants, de confession catholique. Le cardinal Cormac Murphy-O'Connor a reçu Tony Blair dans la pleine communion avec l'Église catholique durant la messe de vendredi au siège de l'archevêché de Westminster.
Le cardinal Murphy-O'Connor a indiqué : « je suis vraiment content d'accueillir Tony Blair au sein de l'Église catholique ... Il a pendant une longue période assisté régulièrement à la messe avec sa famille et lors des derniers mois a suivi un programme de préparation à sa réception au sein de la communion pleine ... Mes prières l'accompagnent lui, sa femme et sa famille dans ce moment joyeux de leur voyage de pèlerinage de foi ensemble. »
L'archevêque de Canterbury Rowan Williams, archevêque primat de l'Église d'Angleterre a déclaré : « Tony Blair a mes prières et mes bons vœux lors de cette étape dans son pèlerinage de Chrétien ».
Ann Widdecombe, du Parti conservateur, est plus sceptique. « Si vous regardez sur les archives de vote de Tony Blair à la Chambre des Communes, il est allé contre l'enseignement de l'Église à plus d'une occasion. Sur des choses, par exemple, comme l'avortement », indique-t-elle. « Ma question serait : a-t-il changé d'opinion sur ce point ? »

Tony Blair, qui n'avait jusqu'à présent fait aucun commentaire officiel, a déclaré dans un documentaire de la BBC le mois dernier : « Vous savez que vous ne pouvez avoir une foi religieuse sans qu'elle constitue un aspect important parce que c'est un fait fondamental sur vous et sur vous en tant qu'être humain ». Il a aussi indiqué qu'il avait évité de discuter de ses opinions religieuses de crainte d'être traité de « cinglé ».

Sources