L'ambassadeur du Brésil au Honduras ne repartira pas à Tegucigalpa

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
José Manuel Zelaya

30 juin 2009. – Le gouvernement brésilien vient de décider, hier, que l'Ambassadeur du Brésil au Honduras, Brian Michael Fraser Neel, ne retournera pas dans ce pays à l'issue de ses vacances. Cette décision est motivée par la crise politique laquelle a abouti à l'expulsion, avant-hier, du président José Manuel Zelaya vers le Costa Rica. L'ambassadeur se trouve actuellement au Brésil et n'a pas eu le temps de retourner au Honduras.

Le président Zelaya a été, avant-hier, appréhendé par un groupe de soldats, quelques heures avant le début d'un référendum controversé. Le texte soumis au corps électoral permettait d'inclure, lors des futures élections générales du 29 novembre 2009, la possibilité de créer une assemblée appelée à travailler sur la réforme des institutions du pays. Cette consultation publique a été jugée inconstitutionnelle par le Parlement et la Cour suprême du Honduras. En outre, l'armée a refusé d'apporter son concours logistique en vue du déroulement de ce scrutin.

Face à ce refus, Zelaya a limogé le chef d'état-major de la Commission paritaire des Forces armées. Cette décision a été battue en brêche par la Cour suprême, l'amenant à faire marche arrière. Par la suite, les militaires ont procédé à l'arrestation du chef de l'État avant de l'expulser. Roberto Micheletti, président du Congrès, assure désormais l'intérim.

Dans une note publiée avant-hier par le ministère des Affaires étrangères, le gouvernement brésilien a condamné vigoureusement l'action militaire au Honduras, considérée comme une « attaque contre la démocratie ». Il a demandé, en substance, le retour de Zelaya dans son pays afin qu'il reprenne immédiatement la présidence.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Governo determina que embaixador brasileiro em Honduras fique no Brasil » datée du 29 juin 2009.

Sources



  • Page Brésil de Wikinews Page « Brésil » de Wikinews. L'actualité brésilienne dans le monde.