L'aéroport d'Ibiza a été évacué après une alerte à la bombe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 juin 2007. – En raison d'une fausse alerte à la bombe à l'aéroport d'Ibiza, des milliers de personnes ont dues être évacuées ou ont été affectées.
Le quotidien basque Gara a reçu des appels anonymes affirmant l'« existence d'un objet explosif dans l'aéroport d'Ibiza, sans que cela ait été revendiqué par personne ». Le journal a immédiatement averti l'aéroport.
La police a ordonné l'évacuation de l'aéroport en raison d'un « colis suspect », que les artificiers ont fait exploser, mais qui s'est révélé vide. L'aéroport est resté fermé, la police poursuivant ses investigations.
Un porte-parole des Aéroports espagnols et de la navigation aérienne (Aeropuertos Españoles y Navegación Aérea - AENA) a indiqué que le terminal et la piste seront fermés jusqu'à 12h30, et jusqu'à cette heure aucun avion n'atterrira ni ne décollera de l'aéroport ibizien.
Les passagers ont commencé à former une longue queue le long de la route de l'aéroport, qui a grandi jusqu'à faire plusieurs kilomètres, ce qui a obligé les membres de la Protection civile à distribuer de l'eau pour pallier la forte chaleur qui règne.
Les mêmes sources ont indiquées que les avions qui devaient atterrir à Ibiza ont été détournés vers d'autres aéroports non précisés.
Les autorités sont d'accord sur le fait que cette alerte pourrait être un acte de l'ETA depuis la rupture de la trêve du 6 juin.

Articles liés

Sources