L'OMS lance une base de données publique sur les essais cliniques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de l'Organisation mondiale de la Santé

5 mai 2007. – L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, vendredi 4 mai 2007, le lancement d'un site de recherche spécialisé, censé faciliter l'accès à une base d'information de « haute qualité » sur les essais cliniques. Le public visé par ce nouvel outil n'est pas spécifiquement médical puisqu'il vise à informer aussi bien chercheurs que médecins et patients.

L'accès aux rapports sur les essais cliniques était jusqu'ici rendu difficile par la multiplicité des sources d'information, et par le fait que certains essais étaient publiés dans la presse médicale spécialisée, tandis que d'autres restaient confidentiels. La publication de rapports sur certains de ces essais cliniques ne garantissait d'ailleurs pas que toutes les données faisaient partie de l'ensemble qui était publié.

Selon le sous-directeur général de l'OMS, Tim Evans, chargé au sein de l'organisation d'un « Groupe Information, bases factuelles et recherche », ce nouveau site Web sur les essais cliniques devrait à terme faciliter l'accès tant aux essais cliniques publiés qu'à ceux qui, jusqu'ici, ne l'étaient pas, grâce à l'enregistrement et au suivi de tous les projets de recherche. Selon M. Evans, ce portail « représente un énorme pas en avant vers plus d'accessibilité, de transparence et de responsabilisation de la recherche sanitaire au plan mondial ».

L'OMS considère, dans son communiqué, que « l'enregistrement des essais cliniques est une question de responsabilité scientifique, éthique et morale ». À cet égard, le nouveau site devrait permettre une navigation facile au sein des nombreux fichiers et rapports existants et qui, jusqu'ici, étaient dispersés.

Parallèlement à cette création d'un site Web, l'OMS annonce également la mise sur pied d'un « Réseau des registres d'essais cliniques collaborateurs de l'OMS », qui travaillera en étroite collaboration avec le portail OMS de recherche sur les essais cliniques, les chercheurs collaborant au portail étant d'ailleurs tenus de participer activement au Réseau. Les collaborateurs des deux structures seront par ailleurs tenus de révéler la structure financière et organisationnelle de leurs groupes de recherche, ainsi que leurs éventuel caractère lucratif.

Jeff Drazen, rédacteur en chef du New England Journal of Medicine soutient la création du portail et se réjouit de ce que, à terme, tous les chercheurs se voient obligés à travailler à mettre en ligne des données dans un format unique rendu nécessaire par la création d'une base de données.

Dans un premier temps, l'OMS met en ligne sur le nouveau site des rapports concernant environ 50 000 essais cliniques réalisés au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux Éttas-Unis.

Sources

Sources anglophones
Source francphone

Lien externe