Journée mondiale de la liberté de la presse

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 mai 2013. – Malgré le fait que les droits de recevoir et de répandre l'information font partie de la déclaration universelle des droits de l'homme, plusieurs pays ne les respectent pas. C'est pourquoi les Nations Unies ont déclaré le 3 mai la journée mondiale de la liberté de la presse. Des organismes indépendants, tels que Reporters sans frontières, font chaque année un palmarès des pays où la liberté de la presse est la mieux respectée, et aussi là où elle l'est moins. La Finlande obtient la 1ère place du classement et ce pour la troisième année consécutive, le bas du classement reste lui aussi inchangé, l'Érythrée arrive bon dernier précédé de la Corée du Nord et un peu plus haut du Turkménistan.

Le classement s'établit sur 179 pays, notons quelques exemples remarquables:

  • Le Mali chute de 74 places se situant à la 99e place. En effet le coup d'état militaire combiné à l'intrusion et le contrôle du nord du pays pour des groupes armés islamistes jusqu'en janvier a fortement tendu le climat.
  • La RCA où les récents événements (fuite du président François Bozizé et coup d'état par les rebelles du Séléka, exclusion de l'UA) n'ont pas été pris en compte dans ce classement se situe à la 65e perdant 3 places.
  • Statu quo pour la Syrie, le pays le plus meurtrier de journalistes pointe toujours à la 176e place.
  • La stabilité politique retrouvée en Côte d'Ivoire lui permet d'être désormais à la 96e place gagnant 63 places.
  • La Birmanie gagne 18 places atteignant la 151e place. L’emblématique élection au poste de députée de la Dame de Rangoun, Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix, le 1er avril dernier confirme ici son importance. Le pays qui a connu en 2012 le printemps birman sort pour la première fois depuis 2002 des quinze derniers rangs.
  • La crise grecque n'est pas que financière. La Grèce recule de 14 places et chute à la 84e place. Le Kosovo lui succède immédiatement. Il faut dire que la détérioration du climat social grec entraîne l’émergence des mouvements extrémistes et un contrôle renforcé des forces de l'ordre.
  • La Chine future première puissance économique mondiale, place 173 pour la liberté de la presse. La république populaire progresse d'une place lui permettant de se situer juste devant l'Iran.
  • L'Inde, plus grande démocratie mondiale, ne cesse de chuter d'année en année et s'établit désormais à la 140e place (sa pire place depuis 2002) perdant cette année 9 places.
  • La France obtient la 37e place progressant d'une place.

La carte des pays par Reporters sans frontières

RWB-PressFreedomIndex2013-WorldMap.svg

Classement de la liberté de la presse 2013[1]

██ Situation très préoccupante ██ Situation difficile ██ Situation à problèmes

██ Situation plutôt bonne ██ Situation bonne ██ Non classé/Absence de données

Notes

Sources

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 3 mai 2013

Jour suivant avant