Aller au contenu

Japon : les jeunes incités à boire de l'alcool pour combler le déficit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Rayon d'un magasin à Osaka (Japon).

Publié le 19 août 2022
La consommation japonaise par personne a baissé de 100 litre d'alcool en 1995 à 75 litres en 2018, notamment la bière qui a chuté de 20 % entre 2019 et 2020 au Japon. Cela a eu pour effet de baisser la part de la taxe de l'alcool sur le revenu fiscal japonais de 5 % en 1980 à 1,7 % en 2020, creusant davantage le déficit du budget japonais qui était de 48 trillions de yens en 2020 (10 000 milliards d'euros).

Vu que l'alcool pose des problèmes de sécurité et de santé publique, dans certains États à travers le monde, la concentration légale d'alcool maximale au volant est de zero gramme par litre de sang, comme en Hongrie et en République tchèque, tandis que d'autres États prohibent sa vente comme certains Dry county aux États-Unis voire jusqu'à sa consommation comme en Arabie saoudite.

Mais au Japon, le fisc tente de remplir les caisses de l'État en relançant la consommation d'alcool grâce à une campagne intitulée « Saké Viva! » qui recueille auprès des jeunes adultes de 20 à 39 ans des idées pour populariser la consommation d'alcool. Les finalistes participeront à un gala à Tokyo le 10 novembre prochain.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Thèmes


Logo Wikinews

avant Jour précédent

19 août 2022

Jour suivant avant