Israël conditionne la levée du blocus de Gaza à la libération du soldat Shalit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18 février 2009. – « Le gouvernement israélien conditionne la levée du blocus de la bande de Gaza à la libération du soldat Gilad Shalit, détenu depuis plus de deux ans par des activistes palestiniens », a annoncé mercredi à la radio locale le ministre israélien de l'Intérieur Meïr Sheetrit.

Composé de chefs de ministères clés et de structures de force, le cabinet de sécurité israélien s'est prononcé mercredi à l'unanimité pour le maintien du blocus de l'enclave palestinienne jusqu'à la libération de Shalit. Sous le blocus, la bande de Gaza, où vit un million et demi d'habitants, ne peut recevoir que des volumes limités d'aide humanitaire.

Le mouvement du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza propose à l'État hébreu « un cessez-le-feu durable en échange de l'ouverture des points de passage à la frontière de l'enclave, mais refuse catégoriquement de lier la question de la libération de Shalit à la tractation ».

« Il n'y a aucun rapport entre Shalit et un accord de trêve », a indiqué le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum.

Le mouvement islamiste compte échanger Shalit contre un millier et demi de prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Le caporal Gilad Shalit a été capturé le 25 juin 2006 en territoire israélien, à la frontière de la bande de Gaza.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza : Israël lie levée du blocus et libération du soldat Shalit » datée du 18 février 2009.

Sources