Irlande : augmentation de la facture mensuelle d'électricité de 48,25 euros et de gaz de 43,80 euros

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Selon BP, les combustibles fossiles représentaient 83 % de la consommation énergétique de l'Irlande en 2021.

Publié le 4 septembre 2022

Plusieurs fournisseurs d'énergie irlandais dont SSE Airtricity et Prepay Power, ont annoncé l'augmentation de la facture énergétique mensuelle. Le fournisseur Electric Ireland va augmenter l'électricité de +26,7 % et le gaz +37,5 % à compter du 2 octobre. L'entreprise Bord Gáis Energy a fait de même en augmentant la facture mensuelle d'électricité de +48,25 euros (+34 %) et celle de gaz de +43,80 euros (+39 %) pour ses clients résidentiels, à compter du 2 octobre.

L'entreprise Bord Gáis avait déjà augmenté les prix par le passé. En 2021, l'électricité a été multipliée par trois et le gaz par deux, puis en mars 2022, l'électricité a augmenté de +27 % et le gaz de +39 %, soit +1 300 euros supplémentaires pour l'électricité et de +1 000 euros pour le gaz.

Pour cette année, un client consommant 4 200 kilowattheures (kWh) d'électricité et 11 000 kWh de gaz, paiera un supplément de +579 euros d'électricité et +526 euros de gaz. La facture annuelle moyenne de gaz et d'électricité avoisine désormais les 4 000 euros, dépassant les 3 549 livres au Royaume-Uni, d'où provient plus de 70 % du gaz irlandais.

À la suite d'une fuite, le fournisseur russe Gazprom, avait interrompu, le 31 août, le gazoduc Nord Stream 1 alimentant l'Europe. Mais le 2 septembre, Gazprom a annoncé que la réparation de la fuite allait durer plus longtemps que prévu et qu'il allait faire passer le gaz par l'Ukraine. Avant sa coupure, le gazoduc Nord Stream 1, ne fournissait plus qu'un cinquième de sa capacité quotidienne.

Depuis l'invasion russe de l'Ukraine, le gouvernement russe a réduit l'approvisionnement en énergie de l'Europe, faisant grimper les prix et menaçant de provoquer des pannes d'électricité sur le continent.

Les pays du G7, qui comprennent la France, l'Allemagne et l'Italie, ont convenu le 2 septembre de plafonner le prix du pétrole russe.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews

avant Jour précédent

4 septembre 2022

Jour suivant avant