Irak : 20 morts dans un double attentat-suicide

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de l'Irak

31 décembre 2009. – Deux attentats-suicides ont tué 20 personnes, et blessé plus d'une trentaine d'autres, hier, à Ramadi, en Irak.

Selon la police, l'attaque visait le gouverneur de la province d'Anbar, dans l'ouest du pays. Les autorités irakiennes ont en effet annoncé qu'une voiture piégée avait explosé près du bureau du gouverneur provincial, Qassim Mohammed al-Fahdawi.

La seconde explosion s'est déclenchée alors que le gouverneur, accompagné de plusieurs autres officiels, inspectait l'impact de la première attaque. Cet attentat-suicide a été effectué par un terroriste portant une bombe au pied. Le chef de la police a trouvé la mort dans cette seconde explosion, qui a également blessé le gouverneur et plusieurs autres personnes.

Par ailleurs, un juge irakien et sa femme ont été blessés par balles, mardi dernier, dans la ville de Kirkouk, au Kurdistan irakien.

Sources



    Page
  • Page Irak de Wikinews « Irak »
  • de Wikinews.