Informatique : accord entre Dell et Ubuntu

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2 mai 2007. – Dell a annoncé mardi 1er mai qu'à la suite de la demande sur l'un de ses site internet ideastorm.com, l'entreprise vendra certains de ses ordinateurs (de bureau et portables) destinés au grand public avec un système d'exploitation alternatif à Microsoft Windows pré-installé. Le partenariat de Dell se fera avec Canonical Ltd pour la pré-installation de la version la plus récente de sa distribution nommée Ubuntu 7.04 (Feisty Fawn ou le Faon Téméraire en français) sortie en avril dernier et fonctionnant sur le système d'exploitation Linux.

Les distributions Linux n'avaient encore jamais été adoptées par les grands constructeurs d'ordinateurs pour les particuliers à cause de la facilité d'utilisation qui n'était pas au rendez-vous jusqu'à récemment. Mais depuis peu, les nouvelles distributions, comme par exemple la version Ubuntu 7.04, sont devenues très facile à utiliser par un non-informaticien (le jargon informatique utilise l'expression user-friendly) avec par exemple un programme qui peut réaliser seul à la fois les mises-à-jour de sécurité mais aussi celles des programmes utilisés par l'utilisateur. L'installation de programmes se fait elle aussi en quelques clics.
Le directeur pour les questions de développement économique de la fondation Ubuntu Chris Kenyon a déclaré à la BBC que l'une des raison pour laquelle Ubuntu fut choisie est son système de mise à jour très simple d'utilisation et très complet et la compatibilité matérielle qui reste la faiblesse de Linux. Il affirme par ailleurs que « Dell va très bientôt travailler avec nous pour être certain qu'Ubuntu fonctionnera parfaitement sur le matériel qu'ils utilisent ». Un représentant de Dell ajoute que la distribution Ubuntu fut celle choisie sur le site IdeaStorm par les internautes eux-mêmes qui devaient répondre à une enquête d'opinion. « Ce fut, et de loin, la réponse que nous avons la plus recueillie sur notre enquête d'opinion » renchérie Jeremy Bolen, un porte-parole de Dell.

L'annonce de mardi n'est par contre pas synonyme de l'entrée de Dell dans le monde du logiciel libre. En effet depuis plusieurs années déjà, l'entreprise propose en option pour les entreprises la version Red Hat Linux (principalement pour les serveurs informatique mais aussi pour les postes de travail). Le Président-directeur général et fondateur de Dell Michael Dell note en substance qu'il utilise lui-même une distribution Ubuntu sur son ordinateur portable personnel.

Perry Donham, un analyste économique de l'entreprise Aberdeen Group de Boston, pense que le partenariat Dell-Ubuntu sera plus bénéfique à Ubuntu qu'à Dell. « Cela représentera dans un futur proche une toute petite partie du chiffre d'affaire de Dell », affirme-t-il. « Néanmoins, c'est une grande victoire pour Ubuntu et pour Linux en général », rajoute-t-il.
Dell indique que les ordinateurs équipés d'Ubuntu seraient disponibles dans les prochaines semaines, dans un premier temps uniquement pour les ventes aux États-Unis. Le prix et les ordinateurs sélectionnés n'ont pas encore été révélés, tout comme la date à partir de laquelle cette offre serait disponible dans les autres pays.

Sources