Grèce : explosion d'une bombe dans le centre d'Athènes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue panoramique du Parlement hellénique, à proximité de l'endroit où a explosé la bombe
Carte de la Grèce
Tombe du Soldat inconnu, à Athènes

10 janvier 2010. – Les forces de police grecques ont annoncé qu'une bombe avait explosé place Syntagma, à proximité de la Tombe du Soldat inconnu et du Parlement, dans la capitale, Athènes. Aucune victime n'est, pour l'heure, à déplorer. L'attentat a eu lieu hier soir à 20 h 00, heure locale (18 h 00 UTC).

La bombe a apparemment été placée dans une boîte en face du Parlement, et la détonation a été si forte qu'elle a pu être entendue à plusieurs kilomètres à la ronde. 17 minutes avant l'explosion, le quotidien Eleftherotypía avait reçu un avertissement téléphonique à ce sujet, et la zone a pu être évacuée à temps. Cela a entraîné le bouclage de la principale avenue de la ville, mais les victimes ont ainsi été évitées.

L'agence Associated Press[1] a rapporté des actions similaires perpétrées par des groupes d'extrême gauche depuis la mort d'un adolescent de quinze ans, tué par balles au cours d'une opération policière lors d'émeutes en novembre 2008[2]. Les morts ou blessés restent rares, puisque, dans la plupart des cas, une alerte téléphonique précède chaque attentat. Toutefois, l'an dernier, un policier a trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessés.

Notes

Sources



    Page
  • Page Grèce de Wikinews « Grèce »
  • de Wikinews.