Gaza : un attentat tue 5 militants du Hamas

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bande de Gaza

27 juillet 2008. – Une voiture piégée a explosé vendredi soir à Gaza-Ouest, tuant cinq militants du Hamas et une petite fille qui se trouvait par hasard à deux pas du véhicule, et plus de 20 personnes ont été blessées, rapporte un journaliste de RIA Novosti sur place.

Il s'agit d'une troisième explosion consécutive survenue vendredi dans l'enclave palestinienne. La première explosion avait entièrement détruit un café du centre-ville, tuant un homme, et l'autre s'était produite devant la maison d'un parlementaire du Hamas, sans faire de victimes.

Les explosions sont fréquentes dans les lieux de divertissement, les cybercafés et les établissements chrétiens de Gaza, sans compter les attentats visant les autorités locales, mais leur nombre a connu une forte chute avec l'arrivée au pouvoir du mouvement Hamas, en juin 2007, qui a écrasé les forces de sécurité proches du président palestinien Mahmoud Abbas.

En juin dernier, le ministre de l'Intérieur du gouvernement Hamas qui contrôle l'enclave, Saïd Siyam, a reconnu l'implication dans ces attentats de militants du Hamas, d'extrémistes et de salafistes (partisans de l'islam des origines proches d'Al-Qaida).

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Six morts dans un attentat à Gaza dirigé contre le Hamas » datée du 26 juillet 2008.

Sources