Gaza : près de 282 morts sous les tirs israëliens

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bande de Gaza

28 décembre 2008. – Au moins 282 personnes ont trouvé la mort samedi et dimanche dans la bande de Gaza à la suite des bombardements israéliens, a fait savoir le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Moawiya Hassanen.

687 personnes ont été hospitalisées en deux jours de bombardements, dont 183 dans un état grave, a-t-il indiqué, précisant que le nombre global des blessés s'élevait à 1 192 personnes.

L'armée de l'air israélienne a bombardé dimanche plusieurs dizaines de cibles à Gaza, dont une mosquée, une station de télévision, un commissariat et quelques entreprises industrielles, mais aussi le siège du gouvernement abandonné.

Selon des témoins, Israël continue de concentrer des blindés aux confins de Gaza. Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, qui a proclamé une mobilisation partielle de réservistes, n'a pas exclu une opération terrestre contre le Hamas.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza : au moins 282 Palestiniens périssent sous les bombardements » datée du 28 décembre 2008.

Sources