Gaza : au moins 310 Palestiniens périssent sous les bombardements

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 décembre 2008. – Au moins 310 personnes ont trouvé la mort depuis samedi dans la bande de Gaza à la suite des bombardements israéliens, a fait savoir lundi le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Moawiya Hassanen.

1 430 personnes ont été blessées en trois jours de bombardements, dont plus de cent sont hospitalisées dans un état grave, a-t-il indiqué.

L'armée de l'air israélienne poursuit depuis samedi des bombardements ciblés de la bande de Gaza. Elle a décrété dimanche une mobilisation partielle des réservistes et a commencé la concentration de blindés le long des frontières de l'enclave palestinienne en vue d'une éventuelle opération terrestre.

Les Palestiniens répondent par des tirs de roquettes dirigés contre les régions frontalières d'Israël. Une seule personne a pour l'instant été tuée : un habitant de Netivot dont la maison a été détruite par une roquette. Les tirs palestiniens ont pour la première fois atteint Ashdod, une ville israélienne de 200 000 habitants située à 35 kilomètres de l'enclave.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza: au moins 310 Palestiniens périssent sous les bombardements » datée du 29 décembre 2008.

Sources