Gaza : Moscou juge « inadmissibles les violations du cessez-le-feu »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 janvier 2009. – Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a jugé mercredi « inadmissible toute violation du cessez-le-feu intervenu le 18 janvier dans la bande de Gaza, après une opération israélienne de trois semaines ».

« L'important est d'éviter la rupture du fragile cessez-le-feu dans la bande de Gaza », a-t-il déclaré lors d'une allocution au Conseil de la Fédération[1], présentant les priorités de la politique étrangère russe pour l'année 2009.

« Avec nos partenaires de l'Union européenne, nous nous employons activement à ce que le cessez-le-feu de Gaza soit stable et sans récidives », a-t-il souligné en commentant les nouvelles frappes aériennes israéliennes dirigées contre la bande de Gaza.

M. Lavrov a réitéré l'engagement russe à « organiser à Moscou une conférence internationale sur la situation au Proche-Orient ».

Le 27 décembre 2008, Israël a lancé une opération militaire contre la bande de Gaza, destinée à mettre fin aux tirs de roquettes palestiniens. Cette opération a causé la mort d'environ 1 300 Palestiniens.

L'aviation israélienne a mené mercredi, un raid aérien contre les tunnels de contrebande palestiniens, à la frontière sud de la bande de Gaza, reprenant les opérations militaires dix jours après le cessez-le-feu décrété par Israël et le Hamas.


Notes


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza : Moscou juge "inadmissibles" les violations du cessez-le-feu » datée du 28 janvier 2009.

Sources