Gaza : Israël autorise la livraison d'aide humanitaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9 décembre 2008. – Israël a ouvert mardi les frontières de la bande de Gaza pour y laisser passer provisions et médicaments, malgré des tirs du côté palestinien, a annoncé à RIA Novosti un responsable des services frontaliers israéliens.

L'acheminement de céréales et de fourrages via le premier des deux points de passage ouverts reprendra, alors qu'il était fermé depuis la semaine dernière. Vingt camions de fret humanitaire et vingt-cinq camions commerciaux sont également attendus près du deuxième point de passage.

Les habitants de l'enclave attendent toujours l'essence nécessaire pour le fonctionnement de l'unique centrale sur le territoire de la bande de Gaza.

La frontière avait été ouverte jeudi dernier avant d'être de nouveau fermée le lendemain à la suite de tirs de roquettes palestiniens.

Mardi, les extrémistes de l'enclave ont déclaré avoir effectué deux nouveaux tirs, portant leur nombre à 250 en un mois, selon les médias israéliens. On dénombre également 20 morts, victimes des attaques de Tsahal, depuis le mois de novembre.

Le blocus israélien de la bande de Gaza, en vigueur depuis la prise de pouvoir par le mouvement islamiste Hamas en juin 2007, a été renforcé le 4 novembre pour démanteler un tunnel creusé par les Palestiniens pour prendre en otages les militaires israéliens, d'après Israël. Selon l'ONU, Gaza, qui compte 1,5 million d'habitants, est au bord de la catastrophe humanitaire.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza: Israël autorise la livraison d'aide humanitaire » datée du 9 décembre 2008.

Sources