Géorgie : mandat d'arrêt contre Saakachvili

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mikheil Saakachvili, à gauche, et John Kerry en mai 2013.

3 août 2014. – La justice géorgienne a lancé un mandat d'arrêt contre l'ancien président Mikheil Saakachvili. L'ancien président vit actuellement en exil aux États-Unis depuis la fin de son dernier mandat en novembre 2013. Le tribunal de Tbilissi accuse Saakachvili d'abus de pouvoir, d'avoir eu recours à une force excessive contre des manifestants qui avaient contesté son pouvoir en novembre 2007 à Tbilissi et d'avoir organisé une descente de police contre le siège d'une chaîne de télévision.

Le tribunal a émis un mandat similaire à l'égard de l'ancien ministre de la Défense, David Kezerachvili, et de l'ancien procureur général, Zourab Adeichvili. Les partisans de l'ancien président dénoncent une purge menée par les nouveaux dirigeants géorgiens ; en effet, depuis l'arrivée au pouvoir de Guiorgui Margvelachvili du parti Rêve géorgien, plusieurs dizaines d'anciens responsables et fonctionnaires ont été arrêtés.

Jeudi dernier, la Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères, Catherine Ashton, déclarait que « si nul n'est au-dessus des lois, les poursuites judiciaires en Géorgie devraient être transparentes, proportionnées, libres de toute motivation politique et respecter strictement les règles de procédure » et disait prendre acte « avec inquiétude » du mandat d'arrêt.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 3 août 2014

Jour suivant avant