Fusillade du train Thalys : un massacre évité de peu

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un train Thalys

22 août 2015. – Un homme a blessé trois personnes à bord d'un train international en Belgique, peu avant qu'il ne passe la frontière française. Le Premier ministre belge, Charles Michel, a qualifié l'acte d'« attaque terroriste » et la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.

Deux soldats américains, Spencer Stone et Alek Skarlatos présents à bord du train à titre privé, ont entendu l'arme être chargée dans les toilettes. Avec l'aide d'Anthony Sadler, ami qui voyageait avec eux, ils ont maitrisé l'homme lorsqu'il est sorti des toilettes.

L'homme, un Marocain âgé de 26 ans selon les premières informations, a été arrêté en gare d'Arras (Pas-de-Calais, nord de la France) où le train reliant Amsterdam à Paris a été dérouté.

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est rendu à Arras à la suite de l'incident. Il a rencontré des passagers du train, dont l'acteur français Jean-Hugues Anglade, qui se serait blessé avec du verre en déclenchant le signal d'alarme. Le Premier ministre français, Manuel Valls, a également exprimé sa gratitude à l'égard des deux Marines.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Je tiens (...) à exprimer à ces deux passagers américains qui ont été particulièrement courageux, qui ont fait montre de grande bravoure dans des circonstances extrêmement difficiles, toute notre gratitude et toute notre reconnaissance et notre admiration pour le sang-froid dont ils ont témoigné et sans lequel nous aurions peut-être été confrontés à un drame terrible. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Bernard Cazeneuve, ministre français de l'Intérieur

Il a été annoncé que le suspect disposait de couteaux, d'une kalachnikov et d'une arme de poing. La presse rapporte qu'il était connu des services de renseignements. L'opérateur SNCF indique que 550 passagers se trouvaient à bord du train.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête « au vu de l'armement utilisé, du déroulé des faits et du contexte ».

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 22 août 2015

Jour suivant avant