Fumer dans les lieux publics est interdit en France

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


No smoking symbol.svg

2 février 2007. – Le Gouvernement français a banni la cigarette de tous les lieux publics. Cette interdiction de fumer inclue les hôpitaux, les aéroports, les écoles, les agences pour l'emploi et tous lieux publics « fermés ou couverts ». Dans onze mois, cette interdiction concernera aussi les restaurants et cafés.

Certains parlementaires sont surpris de voir à quelle vitesse cette mesure fut décrétée.

« Personne, y compris moi, ne pensait il y a un an et demi que la France abandonnerait le tabac aussi rapidement » a indiqué le député Yves Bur, avocat de la prohibition de la cigarette.

La police et autres agents de surveillance sont susceptibles de verbaliser quiconque violerait l'interdiction. Les amendes pour avoir fumé dans des lieux interdits peuvent s'élever à 66 €. Les employeurs n'appliquant pas l'interdiction peuvent être redevables d'une amende minimale de 133 €.

Au moins 15 millions de personnes vivant en France fument, mais un sondage effectué pour le Gouvernement français a montré que 76 % de la population du pays était en faveur de cette interdiction. 74 % de la population soutient aussi l'extension de l'interdiction aux restaurants et cafés l'an prochain.

Sources