France : un détenu se suicide dans la maison d'arrêt de Dijon

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 janvier 2007. – Un détenu, mis en examen pour viol et assassinat d'une femme de 23 ans, a été retrouvé mort dans sa cellule. Le défunt a utilisé sa ceinture pour mettre fin à ses jours.

L'intéressé, Yves Guidet, avait été écroué à la Maison d'arrêt de Dijon à la suite d'un crime particulièrement odieux. La victime, la meilleure amie de sa fille, avait eu le crâne fracassé et a été violée. Les faits s'étaient produits dans la nuit du 3 au 4 octobre 2004 à Pouilley-lès-Vignes. L'intéressé avait été arrêté deux mois après les faits et mis en examen par la suite.

La prison de Dijon fait partie des établissements surpeuplés avec 256 détenus pour une capacité de 165 personnes.

Sources

  • ((fr)) – A.-F. B.« Dijon : L'assassin présumé d'une Bisontine s'est suicidé ». Le Bien Public, page 26 janvier 2007.