France : trois militaires agressés au couteau à Nice

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'avenue Jean-Médecin, lieu de l'agression.

3 février 2015. – Trois militaires ont été violemment agressés au couteau dans le centre-ville de Nice à proximité d'un centre communautaire juif. Ces militaires étaient en faction dans le cadre du plan Vigipirate, instauré depuis l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015. L'auteur de l'agression a rapidement été arrêté par la police peu après l'agression et une enquête a été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris.

Les militaires ont été rapidement pris en charge par les services de secours sur le lieu de l’agression, avenue Jean Médecin, non loin de la place Masséna, une zone très fréquentée du centre-ville de Nice. Les militaires seraient légèrement blessés, leur pronostic vital n’est pas engagé. L’agresseur avait deux couteaux sur lui, mais n’en a utilisé apparemment qu’un, a précisé le premier adjoint de Christian Estrosi à la mairie de Nice et Philippe Pradal.

L'auteur de cette agression serait Moussa Coulibaly, il aurait « été refoulé la semaine dernière par les autorités turques » et a été « entendu à son retour par la DGSI », selon une source proche de l’enquête. « Cet homme avait attiré l’attention de la Police aux Frontières (PAF) à Ajaccio le 28 janvier car il avait pris un aller simple pour la Turquie. Il a donc été signalé sans délai par la DGSI aux autorités turques qui l’ont refoulé », a ajouté cette source.

Christian Estrosi, maire de la ville, a dénoncé sur Twitter l'agression « violente » et demandé des « sanctions très lourdes contre la personne interpellée ». Eric Ciotti, député UMP et président du Conseil général des Alpes-Maritimes, a également réagi : « Agression de militaires à #Nice06: c’est un symbole de la République qui est attaqué, toute ma solidarité à nos soldats ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 3 février 2015

Jour suivant avant