France : record du monde battu pour le TGV

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


TGV en gare de Rennes

3 avril 2007. – Ce n'est pas encore le record du monde de vitesse atteint par un train[1], mais il se rapproche doucement. La rame V150[2] du TGV du constructeur français Alstom a franchi en début d'après-midi, à 13h16 heure française, la barre des 570 km/h en atteignant la vitesse de 574,8 km/h, homologuée par deux huissiers présent à bord. Le précédent record établi en 1990 était « seulement » de 515 km/h. Cette performance technologique, qui a eu lieu sur la ligne à grande vitesse Est-européenne dans le sens région-Paris, au niveau de la commune de Le Chemin, constitue le record du monde de vitesse sur rail.

Il est à noter que cette rame de série (duplex, c'est-à-dire à deux niveaux) différait des rames habituelles par la seule adjonction de moteurs supplémentaires, de roues plus larges afin d'éviter une surchauffe lorsque le régime des grandes vitesses est atteint, et de renforts lui ayant permis de développer les quelques 25 000 chevaux de puissance requis. La caténaire fournissant l'électricité avait également été renforcée. Cette démonstration produite conjointement par la SNCF, Réseau ferré de France et Alstom permet à la technologie ferroviaire française de démontrer ses ambitions face aux concurrences allemande et japonaise, en particulier sur les marchés d'Amérique du Sud, des États-Unis d'Amérique ou du sud-est asiatique.

« La France confirme ainsi la très grande qualité de sa technologie et sa position de leader mondial dans ce domaine » a indiqué le Ministre français des transports, Dominique Perben, dans un communiqué, alors que le Président Jacques Chirac a considéré que ce record constituait « une magnifique démonstration des formidables capacités de la France en matière de recherche et d'innovation et une nouvelle preuve de l'excellence de l'industrie ferroviaire française ».

Notes

Sources