France : que retenir du discours d'Emmanuel Macron du 14 juin 2020 ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emmanuel Macron en juillet 2017
Emmanuel Macron en juillet 2017

Publié le 14 juin 2020
Le Président de la République française, Emmanuel Macron, s'est adressé aux Français et aux Françaises ce dimanche 14 juin à 20h dans une allocution télévisée de 20 minutes. Voici ce qu'il faut en retenir :


Axe 1 : La crise

  • Circulation possible dans tout le territoire à partir de demain, sauf en Guyane et à Mayotte. « Dès demain, il sera à nouveau possible de se déplacer entre les pays européens et, à partir du 1er juillet, nous pourrons nous rendre dans les États hors d'Europe où l'épidémie sera maîtrisée. »
  • Ouverture des écoles le 22 juin. « Les crèches, les écoles, les collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales. »
  • Les rassemblements seront toujours encadrés. « Il faudra continuer d'éviter au maximum les rassemblements, car nous savons qu'ils sont les principales occasions de propagation du virus. »
  • Le second tour des élections municipales est maintenu. « Le second tour des élections municipales pourra se dérouler dans les communes concernées le 28 juin. »
  • Visites autorisées dans les maisons de retraite. « Pour nos ainés en maison de retraite ou établissement, les visites devront désormais être autorisées. »
  • Respecter les règles de distances physiques. « Il nous faudra pour longtemps encore vivre avec lui [le virus], respecter les règles de distance physique. »
  • Retrouver notre indépendance dans certains domaines. « Cette épreuve a aussi révélé des failles, des fragilités : notre dépendance à d'autres continents pour se procurer certains produits. »
  • Pas d’augmentation d’impôt. « Nous ne financerons pas ces dépenses en augmentant les impôts. »
  • Revalorisation pour les personnes soignantes. « Une relance par la santé, comme nous avons commencé par le faire avec la négociation du Ségur qui non seulement revalorisera les personnels soignants, mais aussi permettra des investissements nouveaux. »
  • Soutien au plan de relance européen de 750 milliards d'euros. « Une Europe plus forte, plus solidaire, plus souveraine, c'est le combat que je mènerai en votre nom dès le conseil européen de juillet. »


Axe 2 : L'unité autour de la république

  • Reconnaissance du racisme en France. « Lutter contre le fait que le nom, l'adresse, la couleur de peau réduisent dans notre pays les chances que chacun doit avoir. Nous serons intraitables face au racisme, à l'antisémitisme et aux discriminations, et de nouvelles décisions fortes pour l'égalité des chances seront prises. »
  • Pas de retraits de statues. « La République n'effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire. Elle n'oubliera aucune de ses œuvres, ne déboulonnera pas de statues. »
  • Soutien aux policiers. « C'est pourquoi ils [les policiers et les gendarmes] méritent le soutien de la puissance publique et la reconnaissance de la nation. »


Axe 3 : L'organisation de l’État

  • Futur nouvel acte de décentralisation. « C'est pourquoi je veux ouvrir pour notre pays une page nouvelle donnant des libertés et des responsabilités inédites à ceux qui agissent au plus près de nos vies. Liberté et responsabilité pour nos hôpitaux, nos universités, nos entrepreneurs, nos maires et beaucoup d'autres acteurs essentiels. »
  • Plus de précisions en juillet. « Je m'adresserai à vous en juillet pour préciser ce nouveau chemin lancé. »
Science portal icons.png
Thèmes


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

14 juin 2020

Jour suivant avant