France : procès des « Déboulonneurs »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 janvier 2007. – Le 28 octobre 2006, devant la gare d'Austerlitz à Paris, la police a interpellé un groupe de sept personnes membres du « Collectif des déboulonneurs » tandis qu'ils « barbouillaient » des panneaux d'affichage de la société Clear Channel avec des slogans anti-publicitaires.

La société Clear Channel ayant décidé de se porter partie civile, ces sept personnes ont comparu devant le tribunal correctionnel de Paris le 12 janvier 2007. Ils encourent 75 000 euros d'amende et cinq ans d'emprisonnement. Une amende de 500 euros avec sursis a été requise pour chacun d'eux par le procureur de la République. Le jugement a été mis en délibéré au 23 février prochain.

Ce collectif désire une refonte de la loi de 1979 sur la publicité qu'ils jugent incapable de protéger le citoyen contre l'agressivité publicitaire. Ils veulent aussi que les affiches publicitaires soit limitées au format 50 X 70 cm comme le sont celles de l’affichage associatif.

Ils ont déclaré au cours d'une conférence de presse qu'ils continueraient les opérations de barbouillage.

Au procès ils ont obtenu le soutien, en tant que témoins, du professeur Claude Got, de l'adjoint au maire du XIIème arrondissement Jean-François Pellissier et du linguiste Maurice Pergnier.


Sources