France : levée du dispositif Alerte enlèvement concernant un enfant de cinq ans

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 avril 2017. – Le dispositif Alerte-Enlèvement (concernant les enlèvements de mineurs), qui avait été déclenché pour la vingtième fois en France ce mercredi 29 mars après l'enlèvement à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) de Vicente, un garçon de 5,5 ans, vers 14h00, par son père Jason Lopez, a été levé le lendemain soir alors que le garçon est toujours recherché. Jusqu’à présent, le dispositif a toujours permis de retrouver les enfants disparus sains et saufs (la dernière utilisation du dispositif avant celle-ci remonte à octobre 2016).

Ce n'est pas la première fois qu'il est procédé à la levée de alerte avant d'avoir retrouvé l’enfant concerné. En 2009, une petite fille avait été retrouvée en Hongrie trois semaines après son enlèvement à Arles (Bouches-du-Rhône) par sa mère et deux hommes originaires de Russie, alors que le dispositif était déjà levé.

L’enquête n'est donc pas terminée. Vicente Lopez est d’ailleurs toujours recherché dans « le grand quart sud-ouest » du pays où son père et ravisseur « a de grandes attaches familiales », selon le parquet.

Pour le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud, il n'était pas utile de prolonger le dispositif. Il estime que suffisamment d'informations ont été recueillies, même si elles n'ont pas encore permis d'interpellation. En effet, les enquêteurs ont pu recueillir plusieurs centaines de témoignages. Maillaud juge que cette levée n'est donc pas un échec. Même son de cloche au ministère de la Justice, selon lequel le dispositif n'est pas une solution miracle mais a pour but de recueillir des renseignements en touchant un maximum de personnes. Il était donc désormais inutile de « répéter en boucle le même message », le portrait du ravisseur présumé ayant été diffusé partout. Il est cependant toujours possible d'apporter de nouveaux témoignages en contactant le 17.

Jason Lopez, 28 ans, est un détenu en fuite, qualifié par les enquêteurs d'« homme violent », déjà condamné plusieurs fois par la justice et s'étant déjà évadé deux fois. Il est membre d’un clan connu de gens du voyage qui s'est illustré pour ses provocations et vidéos insultantes sur Internet. Il est venu « à toute vitesse » en voiture dans le camp du quartier du Brézet, sur le parking d'une entreprise désaffectée, où vivent son ex-compagne et ses deux enfants. Selon la mère, l'homme a attrapé le garçon « par le bras et [...] l'a mis dans la voiture », tout en menaçant les gens avec une arme en leur disant « Bougez pas, bougez pas. Appelez pas les gendarmes. ». S'étant tout de même approchée, elle a reçu un coup dans le visage. Elle ajoute que le petit était « terrorisé ». Cet enlèvement s'inscrit dans un contexte de « conflit parental très violent » et de longue durée, portant sur la « garde des enfants ».

Eric Maillaud craint ainsi que la famille de la mère ne se fasse justice elle-même, sur fond de rivalité entre clans. En effet, quelques semaines après sa dernière évasion, Jason Lopez avait essuyé des tirs à Saint-Yorre (Allier), pour lesquels son ex-beau-père et ses trois fils ont été mis en examen pour « tentative d'assassinat » et écroués (sauf le plus jeune, mineur).


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 6 avril 2017

Jour suivant avant
  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.