France : Deuxième jour de confinement et premières gardes à vue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caduceus.svg
Sur le même sujet Flux Atom - Coronavirus (COVID-19).
Coronavirus (COVID-19)


18 mars 2020. – Le coronavirus continue sa progression en France malgré deux jours de confinement. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue, n'ayant pas respectés les mesures décrétés pour éviter la propagation du coronavirus qui a déjà fait 264 morts.

À Royan (Charente-Maritime), dans la nuit de mardi à mercredi, un contrevenant placé en garde à vue, a délibérément craché sur les policiers qui l'interrogeaient : deux policiers ont été placés en quatorzaine.

À Limoge (Haute-Vienne), un homme qui ne portait pas d'attestation sur lui, a refusé d'obtempérer à un point de contrôle policier rue Port-du-Naveix, et a été placé en garde à vue. Il est ressorti du commissariat avec une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, qui l'emmènera au tribunal judiciaire dans quelques semaines.

À Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), mercredi en fin d’après-midi, quatre individus marchant sur la voie publique ont été interpellé par une patrouille de police, avant de prendre la fuite. Trois ont été rattrapés et placés en garde à vue.

Ils encourent un an de prison et 15 000 euros d’amende pour «  mise en danger d’autrui par violation délibérée des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces sanitaires sur la santé ».

Ce mercredi, un total de 4 095 euros amendes a été dressé pour non-respect du confinement censé mettre fin à l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait 264 morts.

Face à la pénurie de certains produits alimentaires, certains magasins ont instauré des quotas, comme un Super U du quartier de la Tour Eiffel à Paris qui vend deux packs d’eau maximum par client, qui n'entre que par dix à la fois, après avoir attendu dehors en respectant une distance d’un mètre entre chacun. Il n’y a quasiment plus de pâtes, ni de riz ou de lentilles, et les réfrigérateurs des plats préparés ou de charcuterie sont presque vides.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]