Formule 1 : retrait de Bridgestone et de Toyota

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Toyota de Timo Glock au Grand Prix d'Espagne 2009.

4 novembre 2009. – Depuis quelques mois la formule 1 connait de nombreux départs. Après l'annonce de l'arrêt de compétition de l'écurie BMW à la fin 2009 durant l'été, il y a deux jours le retrait du seul fournisseur de pneu de la formule 1, Bridgestone et aujourd'hui l'annonce du retrait de Toyota qui fournissait en autre les moteurs de l'écurie AT&T Williams et aussi sa propre écurie Panasonic Toyota F1 Team.

Le constructeur nippon, Toyota, avance les « changements économiques abruptes qui ont démarré l'an dernier », pour justifier son retrait du championnat du monde à la fin de la saison 2009. Cet été, Toyota avait renoncé à héberger le Grand Prix de F1 du Japon dès 2010 sur son circuit situé au pied du Mont Fuji, pour des raisons budgétaires.

Sources


  • Page Formule 1 de Wikinews Page « Formule 1 » de Wikinews. L'actualité de la Formule 1 dans le monde.