Fin du sommet de l'Union africaine à Accra

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de l'Union africaine et Malgache.

4 juillet 2007. – Le 9e sommet de la Conférence de l'Union africaine s'est terminé à Accra (Ghana) peu avant minuit hier. Ce sommet de trois jours était prévu pour durer jusqu'à hier après-midi.
La principale question débattue est l'appel à la mise en place d'un gouvernemant panafricain que le dirigeant lybien , Mouammar Kadhafi, et le Président du Sénégal, Abdoulaye Wade, souhaitent voir mis en place le plus tôt possible. Mouammar Kadhafi est également en faveur d'une unique armée africaine, ainsi que d'une politique étangère et d'un gouvernement uniques. D'autres comme Robert Mugabe et le Gouvernement d'Afrique du Sud sont plus enclins à un processus graduel d'intégration. Yoweri Museveni , d'Ouganda, préfèrerait une union économique plutôt que politique, l'Afrique étant trop diverse selon lui pour être dirigée par un gouvernement unique. Les dirigeants africains ont ratifié à l'unanimité une déclaration sur un accord afin de susciter un Comité ministériel pour examiner les relations entre la Conférence de l'Union africaine et les divers gouvernements nationaux. La conférence est aussi supposée observer son influence sur la souveraineté des états membres et produire un échéancier et une feuille de route pour le procédé.
L'idée d'un gouvernement continental fut défendu pour la première fois par Kwame Nkrumah du Ghana dans le milieu des années 1950 et dans les années 1960 lorsqu'il était Président du Ghana, mais elle n'eut que peu de soutien à cette époque.
L'hôte du sommet, John Kufuor du Ghana, Président de l'Union, a indiqué qu'il n'y avait eu ni gagnant ni perdant et que le débat s'était distingué par la tolérance et le respect mutuel qui y régnaient. Il a également dit que l'union de l'Afrique n'avait ni été basée sur celle des États-Unis d'Amérique ni sur celle de l'Union européenne, mais sur un modèle propre au continent. Il a également déclaré son attrait pour une rationalisation des diverses Commissions régionales économiques jusqu'à la fondation d'une Comission économique africaine.

Le prochain sommet est prévu pour 2008 à Addis-Abeba en Éthiopie.

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Union africaine.