Espagne : affrontements lors d'une manifestation à Saint-Sébastien

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 janvier 2007. – Hier soir s'est tenu à Saint-Sébastien au Pays Basque un rassemblement de militants basques en faveur de l'amnistie des prisonniers de l'ETA, manifestation qui avait été interdite par la justice espagnole. Cette réunion intervenant une semaine après l'attentat à la voiture piégée de Madrid revendiqué par l'organisation terroriste basque qui avait fait deux victimes équatoriennes et la cessation de toute tentative de dialogue du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero (on pourra se reporter à l'article Wikinews), elle promettait pour le moins d'être problématique.

Ce qui n'a pas été évité : quelques voitures ont été brûlées, et des affrontements on en effet eu lieu entre la police et une centaine de jeunes radicaux qui ont obligé les forces de l'ordre à utiliser des balles en caoutchouc.

Le roi d'Espagne, Juan Carlos a appelé hier aux côtés du chef du gouvernement à l'unité du pays face au terrorisme et José Luis Zapatero fera le point la semaine prochaine des nouvelles réponses et stratégies à mettre en place pour contrer le terrorisme de l'ETA devant le parlement.

Voir aussi

Sources