Deux morts dans un accident à bord du sous-marin britannique HMS Tireless dans l'Arctique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le sous-marin HMS Tireless, en 2004, dans l'océan Arctique

22 mars 2007. – Le ministère britannique de la Défense a indiqué, mercredi 21 mars 2007, dans un communiqué, que deux marins de la Royal Navy avaient été tués, le même jour, lors d'un accident survenu à bord du sous-marin nucléaire HMS Tireless (S88). Les proches des deux victimes ont été informés.

Un autre membre de l'équipage a été blessé et transporté par avion dans un hôpital militaire des États-Unis pour y recevoir des soins. Ses jours ne sont apparemment pas en danger.

L'accident s'est produit à 4 h 20 du matin, à bord du HMS Tireless, sous-marin nucléaire d'attaque de la classe Trafalgar, au cours d'un exercice commun des marines britannique et américaine dans l'océan Arctique.

Le sous-marin se trouvait en plongée sous la banquise lorsqu'est survenu l'accident. Les premiers éléments de l'enquête laissent penser que l'accident serait dû à un élément du circuit de purification atmosphérique dans la partie avant du sous-marin, élément dont l'explosion a causé les deux décès et les blessures du troisième marin. Malgré l'accident, la sécurité du bâtiment et celle de son réacteur nucléaire n'auraient semble-t-il jamais été menacées. L'équipage a pu procéder sans encombre à un retour rapide à la surface de l'océan.

Le HMS Tireless est un sous-marin nucléaire d'attaque, qui ne transporte pas de missiles nucléaires [1], mais dispose simplement d'une propulsion nucléaire.

Ce sous-marin a été mis en service le 5 octobre 1985 et la pièce défectueuse avait été ajoutée en 2001, après une immobilisation forcée de près d'un an dans le port de Gibraltar, à la suite d'un autre accident [2].

The Tireless was fitted, in 2001, with an update to the piece of air-purification machinery thought to have failed. As a precaution, the MoD is restricting its use on other boats until safety checks have been carried out.

L'amiral James Burnell-Nugent, commandant en chef de la Flotte britannique et a déclaré : « Je regrette beaucoup que cet incident soit arrivé et mes pensées vont vers la famille et les amis des hommes qui ont perdu leurs vies. »

L'amiral a poursuivi : « Je veux aussi rendre hommage à l'équipage du HMS Tireless pour avoir traité et maîtrisé si professionnellement cet incident. »

La cause officielle des décès des deux marins n'a pour le moment pas été divulguée.

Notes

Sources

Sources anglophones
Sources francophones