Deux députés irakiens tués lors d'une attaque à la bombe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


13 avril 2007. – Huit personnes, incluant deux membres du Conseil des Représentants d'Irak, ont été tuées dans l' explosion d'une bombe dans un café dans l'immeuble abritant le Parlement à l'heure du déjeuner : « la cantine se remplissait juste ... La session finissait juste et d'un coup il y a eu une énorme explosion » a indiqué le député Haydar Abbadi. Environ vingt personnes ont été blessées lors de l'attaque dans cette « zone verte ». Selon un reportage de la BBC, le café où la bombe a explosé était fréquenté par les députés irakiens. Le Parlement fermait pour le déjeuner seulement dix minutes plus tôt et le café entrait dans la période du « coup de feu ».

Pour atteindre sa cible, l'« artificier » avait à passer plusieurs points de contrôle armés, ce qui semble indiquer que les éléments de la bombe ont été apportés séparément. Cependant, selon l'Associated Press, un des scanners employés à l'entrée de la « zone verte » près du Conseil des Représentants pour contrôler les piétons n'était pas opérationnel. Les gens étaient contrôlés par palpation ou en passant par des détecteurs de métaux, et des chiens étaient employés pour contrôler les gens qui entraient dans le bâtiment, ce qui est rare selon AP. On suspecte qu'un garde du corps d'un député aurait pu apporter la bombe.

Cette attaque intervient après un autre attentat sur un des ponts principaux au dessus de la rivière Tigre, endommagé par un camion piégé.

Le porte-parole militaire des USA, le major-général William Caldwell, a indiqué que l'explosion porte la marque des terroristes islamistes sunnites d'Al-Qaïda, dont l'activité à augmenté ces dernières semaines en dépit de l'Opération « Law and Order »

Sources