Des milliers de Palestiniens ont pénétré en Égypte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 janvier 2008. – Des milliers de Palestiniens sont entrés sur le territoire égyptien à partir de la Bande de Gaza, par une brèche du mur frontière érigé sur la passage de Rafah, pour permettre un réapprovisionnement de la population en aliments, carburant et provisions avant la remise en place du blocus israélien.
Le président égyptien Hosni Moubarak a annoncé que cet afflux massif a été autorisé par son gouvernement, dans la mesure où celui-ci se fait de manière pacifique et temporaire, puis a indiqué que ses forces de sécurité avait toujours accompagné la population palestinienne dans ce mouvement.

Des témoins ont indiqué qu'au moins 200 mètres du mur frontière construit par Israël en 2004, ont été détruits à l'explosif par des activistes masqués à l'aube de mercredi, permettant le passage en nombre de camions transportant des milliers de Palestiniens, sous le regard de près de 2000 soldats égyptiens, qui sont restés sans intervenir.
Mardi, devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, les délégués palestiniens ont accusé Israël de susciter la violence dans la zone, accusation à laquelle les Israéliens ont répondu qu'il s'agissait de mesures prises pour se protéger des attaques de roquettes provenant de Gaza. Bien que l'État d'Israël ait levé le blocage, il a également averti qu'il pourrait y recourir de nouveau si les attaques persistaient. Les représentants européens et américains ont exigé la levée définitive du blocus et un accord entre les deux parties pour mettre fin au conflit.

Sources