Des anomalies détectées sur des turboréacteurs de l'A380 ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un Trent 900 au banc d'essai
L'A380 de Qantas plusieurs mois avant son incident moteur

5 décembre 2010. – Les enquêteurs de transport australiens ont annoncé avoir identifié un « problème de sécurité critique » sur certains des moteurs équipant l'Airbus A380. Certains Rolls-Royce Trent 900 pourraient être sujet à des « fissures de fatigue », pouvant conduire à une fuite d'huile et à un incendie.

Le Bureau australien de la sécurité des transports (ATSB[1]) pense que cette anomalie serait « au cœur de la panne de moteur » qui s'est produite sur un A380 de la compagnie aérienne Qantas le 4 novembre dernier, peu de temps après son décollage de l'aéroport de Singapour : un moteur avait explosé perforant l'aile, sans faire de victimes à bord ou au sol, et l'appareil avait pu regagner son aéroport de départ à la suite de l'incident. La compagnie aérienne avait cloué au sol les six A380 que compte sa flotte afin qu'ils puissent subir des contrôles de sécurité avant leur remise en service. La semaine dernière, Qantas a annoncé que les avions étaient sûrs et a recommencé à les remettre en service.

Le Bureau explique que le défaut de fabrication des moteurs Trent 900 « pourrait conduire à un risque plus élevé de l'initiation des fissures de fatigue, fuite d'huile et une potentielle défaillance catastrophique du moteur à partir du feu d'huile qui en résulte ». L'agence exhorte Rolls-Royce « d'aborder la question de sécurité et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des opérations de vol dans les avions de transport équipés de moteurs Trent de Rolls-Royce de la série 900 ».

La compagnie soulignait jeudi dernier qu'il n'y avait « aucun risque immédiat pour la sécurité des vols ». Deux autres compagnies aériennes utilisent des avions A380 équipés de moteurs Trent. Il s'agit de la Lufthansa et de Singapore Airlines. Cette dernière a annoncé que « les nouveaux contrôles conseillés par l'ATSB [le Bureau] seront effectués aussi rapidement que possible ».

L'incident de Singapour est embarrassant pour Airbus. Un journaliste spécialisé en aviation, Tom Ballantyne, a déclaré que l'incident de Singapour est « certainement l'incident le plus grave que l'A380 ait connu depuis son entrée en service ». Les seuls incidents ayant eu lieu sur ce réacteur s'étant exclusivement déroulés sur des appareils de la compagnie Qantas, le mauvais entretien des appareils pourrait être en cause.

L'A380 a effectué son premier vol commercial en 2007, et est désormais en service dans plusieurs compagnies aériennes, dont Air France et Emirates. Il est le plus gros avion commercial au monde, avec une capacité maximale de 840 passagers. L'incident de Singapour constitue son premier incident qualifié de « significatif » par le constructeur.

Notes

Sources



  • Page Transports de Wikinews Page « Transports » de Wikinews. L'actualité des transports dans le monde.