Démission de Silvio Berlusconi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 avril 2005. – Silvio Berlusconi, président du Conseil italien, a annoncé sa démission en arrivant au Sénat, aujourd'hui mercredi 20 avril 2005 vers 15h30. Il a remi sa démission au président de la République, Carlo Azeglio Ciampi. Cette démission fait suite à une crise politique en Italie qui a commencé avec l'échec aux régionales subi par Berlusconi et à la pression des différents partis politiques de sa coalition, principalement le parti de centre-droit UDC, parti dans lequel 4 ministres avaient démissionnés. L'Alliance nationale, représentée par Gianfranco Fini (ministre de l'Intérieur) avait également annoncé que ses 5 ministres feraient de même si Berlusconi ne résolvait pas la situation.

Malgré cette démission, Silvio Berlusconi devrait rester président du Conseil. Il a en effet annoncé qu'il entendait former un nouveau gouvernement, dont il sera le chef, avec la même alliance politique. M. Berlusconi souhaite créer un nouveau gouvernement plus fort que le précédent, qui avait été affaibli par la situation économique et son soutien à George Walker Bush et à la guerre en Irak. L'UDC, l'Alliance nationale et la Ligue du Nord (cette dernière n'ayant pas souhaité la démission) ont accueilli la nouvelle de façon positive.

Sources