Décès de l'ancien champion d'échecs Bobby Fischer

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

18 janvier 2008. – L'ancien champion d'échecs d'origine américaine Bobby Fischer est décédé hier à l'âge de 64 ans des suites d'une maladie, à son domicile à Reykjavik.

Enfant prodige des échecs, son principal exploit sur l'échiquier fut de mettre fin à l'hégémonie soviétique, en disposant de Boris Spassky en 1972. Il était d'un tempérament atypique. À la suite de la contestation des conditions dans lesquelles devait se dérouler le championnat 1975, il se mit en conflit avec la Fédération internationale des échecs. Cette dernière l'a déchu de son titre, par forfait, au profit d'Anatoly Karpov.

Retiré du monde des échecs depuis 20 ans, c'est en 1992 qu'il avait accepté un match revanche contre Boris Spassky… au Monténégro avec une prime de 3,35 millions de dollars pour la prime du vainqueur. À cette époque, l'ex-Yougoslavie était sous embargo économique de l'ONU, ce qui lui valut des démêlés avec la justice américaine. Cette dernière avait lancé un mandat d'arrêt contre Fischer pour « transaction commerciale illégale ».

Dès lors, après une première arrestation à Tokyo pour défaut de passeport, il s'était retiré en Islande, pays dont il avait obtenu la nationalité en 2005.

Sources