Décès de François Lesage, maître brodeur

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour Jean-Loup Dabadie, Cerruti avait choisi les broderies de François Lesage.
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

Le monde de la broderie est en deuil. François Lesage était une personnalité importante de la Haute couture, dans l'ombre des grands couturiers. Nous avons appris hier sa disparition.

2 décembre 2011. – François Lesage est décédé dans la nuit du mercredi 30 novembre 2011 à l'âge de 82 ans, des suites d'une longue maladie. Il était bien moins connu du grand public que de ses clients et des couturiers les plus illustres, tel que Karl Lagerfeld. François Lesage était néanmoins une figure incontournable de la broderie, et « Il n'y a pas de Haute couture sans broderie ».

Héritier d'une famille qui commença de tirer l'aiguille sous Napoléon III, en 1858, son père Albert Lesage et sa mère Marie-Louise Favot, modéliste chez Madeleine Vionnet, rachètèrent l’atelier du brodeur Albert Michonet en 1924.

En 1949, François Lesage, alors âgé de vingt ans, succèda à son père.

Soucieux de transmettre son savoir-faire et conscient qu’un « pays qui perd son artisanat est un pays qui meurt », il ouvrit, en 1992, une école de broderie d’art au sein de ses ateliers du 13 rue de la Grange-Batelière dans le neuvième arrondissement de Paris.

À l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse de Paris en 1997, il broda la chasuble et la mitre du pape Jean-Paul II.

Pour préserver son savoir-faire, la maison Chanel rachèta ses ateliers en 2002.

En 2007, François Lesage est nommé officier de la Légion d'honneur. À cette occasion, il eut une pensée pour les nombreuses brodeuses composant son atelier, qui se sont certainement piquées de nombreuses fois à l'aiguille en travaillant leur ouvrage et dit « Cette goutte de sang que je vais porter à la boutonnière, c'est un peu la vôtre. »

François Lesage avait fait l'objet de plusieurs expositions à New York, Paris, Tokyo ou Los Angeles, et avait reçu la semaine dernière le titre de maître d'art au ministère de la Culture. Il est décédé quelques jour après que Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la communication, l'eut nommé Maître d'art à titre honorifique pour l'ensemble de sa carrière.

Disparu à 82 ans dans la nuit de mercredi à jeudi à Versailles, François Lesage aura longtemps régné sur la haute couture française. Ce sont ses ateliers qui ont brodé les plus fastueuses robes du soir, signées par Chanel et surtout Saint Laurent. Il a, notamment, restitué sur des vestes de ce dernier, des Van Gogh entiers, redessinés en paillettes colorées !

« Le personnel de la maison Lesage et les équipes de Chanel partagent aujourd'hui la même émotion et une grande tristesse de perdre une personnalité passionnée, pleine d'humour et haute en couleurs », a indiqué la maison Lesage.

Quand à Karl Lagerfeld, il s'est dit aussi « très attristé », affirmant que cet artisan « unique en son genre » et « bon vivant » avait « stupéfié plus d'une foi » par son talent les couturiers travaillant avec lui.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).




  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.