Crise ukrainienne : Facebook interdit aux médias d'État russes de diffuser des publicités et de monétiser leurs contenus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook

Publié le 28 février 2022
Facebook a indiqué vendredi avoir empêché les médias d'État russes de gagner de l'argent sur sa plateforme dans un contexte où la Russie envahit l'Ukraine.

Nathaniel Gleicher (responsable de la politique de sécurité chez Meta) a déclaré sur Twitter : « Nous interdisons désormais aux médias d'État russes de diffuser des publicités ou de monétiser sur notre plateforme partout dans le monde. ». La Russie avait décidé précédemment de son côté de « limiter l'accès » et « ralentir » le fonctionnement de Facebook. Moscou accuse le réseau social américain de censurer des médias russes et de violer les droits humains et des citoyens russes.

Le vice-président de Meta, Nick Clegg a déclaré dans un communiqué : « Hier, les autorités russes nous ont ordonné de stopper le fact-checking et le signalement de contenu posté par quatre médias contrôlés par l'État russe. » ; « Nous avons refusé. En conséquence, ils ont annoncé qu'ils restreindraient l'accès à nos services. ».

L'invasion de l'Ukraine a été l'occasion d'une flambée d'infox sur internet, en particulier sur les réseaux sociaux, phénomène devenu récurrent à chaque déclenchement de guerre ou de conflit.


Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

28 février 2022

Jour suivant avant