Coupe du Monde de rugby 2007 : la France chute devant l'Argentine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Corleto courant vers l'en-but français
thumbs
Informations générales


Articles sur Wikipédia

8 septembre 2007. – C'est bien un vilain tour que les Pumas Argentins ont joué aux XV de France en remportant le match d'ouverture par 17 points à 12. Selon la presse, les Tricolores ont balbutié leur rugby, puis montré de la fébrilité dans leur jeu. Il n'en fallait pas plus pour que l'Argentine contruise, petit à petit, sa victoire. Cette analyse a été confirmée par les joueurs français dont Damien Traille : « D'entrée, nous avons été fébriles, nous n'avons pas su gérer un trop grand nombre de ballons, nous avons fait trop de fautes de main et nous avons donnés de points à l'adversaire. Tout le monde a fait des erreurs. Si nous voulons être champions du monde, il faudra jouer autrement et être plus fort dans la tête. Oui, il va falloir montrer rapidement un autre visage. Nous sommes les premiers déçus et nous avons déçu beaucoup de monde. Nous voulions faire quelque chose de grand. Nous avons tout raté ».

Interrogé par Reuters, Bernard Laporte a expliqué la défaite de son équipe : « On est extrêmement déçus, c'est une lapalissade […) C'était un match avec beaucoup de pression, c'était un match très important, qualificatif certainement. On n'a pas été à la hauteur de ce qu'on est d'habitude. (…) On n'a pas su alléger cette pression qui pesait sur les joueurs (…) Certains joueurs n'ont pas joué à leur niveau ((…) Devant, on a dominé outrageusement, on a fait ce qu'il fallait. Derrière, on a été fragiles. Ils nous ont dominé individuellement et collectivement (…) C'est le rugby, les plus forts ont gagné. »

Cette défaite risque de compliquer la tâche à une équipe de France qui n'avait jamais perdu un seul match en poules qualificatives. Une seconde place, si la France se qualifie, serait une rencontre directe contre la Nouvelle-Zélande donnée favorite pour la victoire finale.

Aucun droit à l'erreur n'est donc permis aux Bleus qui devront impérativement battre les autres équipes dont l'Irlande.

Source



  • Page Rugby à XV de Wikinews Page « Rugby à XV » de Wikinews. L'actualité du rugby à XV.