Confirmation de la condamnation de José Bové en appel

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 février 2007. – La peine de José Bové, condamné à 4 mois de prison ferme pour de sa participation à la destruction de champs d'OGM à Menville en 2004, a été confirmée en appel ce jour à Toulouse. Même condamné, José Bové a indiqué qu'il se présentera à l'élection présidentielle de 2007, comptant sur la complexité de l'affaire pour que sa peine prenne effet après les échéances électorales. José Bové a déclaré : « On décide de me condamner. J'assume ma responsabilité. On me met en prison, je vais en prison puisque je ne me cache pas. Au ministre de la Justice d'assumer la sienne ».« Si je vais en prison, c'est la tête haute, c'est pour m'être battu pour la démocratie, pour le droit des Français qui refusent les OGM à 80%, Je serai peut-être le premier prisonnier politique qui sera en même temps candidat à l'élection présidentielle. Je ne m'attendais pas à une telle situation. Si je dois y aller, j'assumerai cette responsabilité, je ne me cacherai pas », a-t-il ajouté.

Sources