Colombie : accident d'avion qui se brise en trois

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de la Colombie
B737-700 à Bogotá

16 août 2010. – Le lundi 16 août 2010, un Boeing 737-300 de la compagnie colombienne Aires, qui avait quitté Bogotá à 00h07 locales (05h07 GMT), a chuté à 01h49 lors de son atterrissage sur l'île de San Andrés dans le nord de la Colombie. Sous le choc, l'appareil s'est brisé en trois morceaux. Selon les responsables du contrôle aérien de l'île, les conditions de visibilité étaient « réduites » lorsqu'il s'est présenté deux heures plus tard pour atterrir à l'aéroport Gustavo Rojas Pinilla de San Andrés qui a été fermé après l'accident.

L'avion transportait 121 passagers et six membres d'équipage. Lors de cet accident, seule une femme de 73 ans a péri d'une crise cardiaque après son évacuation, a annoncé la direction de l'Aviation civile colombienne. On dénombre également cinq blessés qui seraient atteints de lésions graves mais tous seraient hors de danger.

Le général Orlando Paez Baron, directeur de la sécurité de la police nationale déclare que « Le pilote a fait savoir qu'à 80 mètres de la piste, un éclair a frappé l'avion, dont il a ensuite perdu le contrôle. L'habileté du pilote a permis d'éviter que l'appareil ne sorte de la piste. Les moteurs de l'avion se sont détachés sous l'impact et il s'est brisé en trois ».

D'après des spécialistes de l'aéronautique, la foudre n'est pas la seule cause de ce type d'accident. Ainsi, un changement brutal de direction du vent ou un trou d'air associé à la foudre, se produisant lorsque l'avion est proche du sol, peut entraîner la chute brutale de l'appareil.

Sources



  • Page Colombie de Wikinews Page « Colombie » de Wikinews. L'actualité colombienne dans le monde.