Clara Egger, une candidature pour le RIC

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

5 août 2021. – Clara Egger, 33 ans, enseignante-chercheuse en relations internationales à l’université de Groningue (Pays-Bas), porte depuis le 26 Avril 2021 sa candidature à l'élection présidentielle française de 2022. L'objectif de cette candidature est clair : " Assurer la transition vers un système politique équilibré, apaisé et démocratique[1] ".

À la tête du collectif Espoir RIC 2022, elle met au centre de son programme l'instauration du RIC Constituant (référendum d'initiative citoyenne constituant). C'est pour ce jeune mouvement, né à la suite des Gilets jaunes, inspiré par les réflexions de nombreux penseurs comme Yvan Bachaud, l'outil indispensable à tous pays se voulant démocratique. Clara Egger parle même à plusieurs reprises, comme dans l'entretien vidéo pour le site d'actualité FranceSoir (Voir source), d'un droit politique pour lequel il faut "mouiller le maillot" comme l'on fait avant elle les militants pour le suffrage masculin puis les militantes pour le suffrage féminin.

Le sens de son engagement est de permettre, par cette simple modification de l'article 89 de la Constitution, aux citoyens et citoyennes de décider, directement et à tout moment, des règles du jeu politique. Elle donne comme exemple la possibilité offerte par le RIC Constituant de débattre du vote blanc et des modalités à mettre en place ou non pour que ce dernier ait des effets concrets sur le scrutin.

Elle fait partie à l'heure actuelle avec Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon des dix-sept personnes assurées de participer au premier tour sous réserve d'obtenir les cinq cents parrainages d'élus locaux.

Notes

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

5 août 2021

Jour suivant avant