Cinespaña : lancement de la 19e édition du festival du cinéma espagnol de Toulouse

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 octobre 2014. – Le samedi 3 octobre s'est tenu à Toulouse la cérémonie d'ouverture de la 19e édition du festival du cinéma espagnol de la ville, en présence de nombreuses personnalités régionales, le maire de Toulouse, ainsi que plusieurs représentants importants de la communauté hispanophone de la ville, dont la directrice de l'institut Cervantes, María-Jesús García González[1].

A cette occasion, un photographe de Wikimédia France accrédité sur place a eu l'autorisation d'interviewer l'une des coordinatrices du festival, Alba P. :

Une phrase importante : Alba P. : en raison de la crise, les moyens du cinéma espagnol ont considérablement baissé


Logo des interviews de Wikinews-FR

Cet article est une interview accordée par Alba P., Coordinatrice du festival Cinespaña
à Pablo T.N., photographe, Wikimédia France, le 03/10/14.
Dans cette interview, les liens internes redirigent vers des articles de Wikipédia.
Les questions et les réponses n'engagent que les protagonistes.
Wikimedia France : Est-ce votre première édition en tant que Coordinatrice du festival ?
Alba P. : Non, cette édition 2014 est ma seconde en tant que coordinatrice du festival, malgré tout, cela fait 6 ans que je travaille sur l'organisation de l’événement.
Wikimedia France : Pourquoi le festival Cinespaña ? Quels sont ses objectifs ?
Alba P. : Le festival est principalement pour nous un moyen de faire connaitre le cinéma espagnol au public de l'hexagone. Effectivement, ce cinéma national a du mal à sortir des frontières espagnoles et à se faire un nom en France. Le festival nous permet également de donner de la notoriété à de petits réalisateurs espagnols qui possèdent beaucoup de talent mais aucune couverture médiatique. Pour le monde du cinéma espagnol, il est important de paraitre à Cinespaña, les réalisateurs nominés lors du festival obtiennent non seulement de la notoriété en France mais également dans leur pays natal. Je tiens à vous donner deux exemples de petits réalisateurs ayant percé grâce à Cinespaña : Daniel Sánchez Arévalo, et Jonás Trueba, tous les deux ont remporté des prix lors des éditions précédentes du festival.
Wikimedia France : Pourquoi avoir organisé le festival à Toulouse ?
Alba P. : Toulouse est une ville qui possède des racines espagnoles, effectivement, c'est la ville de l'hexagone avec le plus fort taux d’hispanophones. Il était pour nous important d'organiser le festival dans cette ville du Sud ou beaucoup de républicains espagnols ont immigré lors de la guerre.
Wikimedia France : Quelles sont les nouveautés proposées en respect des anciennes éditions du festival ?
Alba P. : Cette année, les catégories de films pour les sélections restent les mêmes, mais vient s'ajouter à ses thématiques la suivante : "sexe/genre/identité", en partenariat avec le festival des images aux mots, et qui se compose d'une sélection de 8 films datant des 20 dernières années et ayant pour sujet la thématique LGBT. Tous les ans, nous laissons une rubrique carte blanche, à une personnalité du cinéma espagnol, cette année, elle sera consacrée à Louis Parés avec comme thème le cinéma de l'exil, c'est à dire, de présenter des films tournés pendant l'exil des républicains espagnols. En effet, ces films ne sont pas disponibles en dehors du festival, et c'est donc une veritable opportunité qui est laissée là aux toulousains de les visionner. Il y aura également beaucoup d'autres moments forts, comme un hommage à Lola Dueñas, et la projection d'un documentaire censuré en Espagne actuellement intitulé Rocio.
Wikimedia France : Partez-vous confiante pour cette édition 2014 ?
Alba P. : Tout d’abord, je tiens à dire que je suis très satisfaite de la programmation de cette année, je pense qu’elle devrait plaire au public car ce que nous avons essayé de valoriser, c'est la diversité des thématiques des films espagnols. Nous ne pouvons pour l'instant vous donner aucun chiffre, mais ce que nous savons, c'est que le record d'affluence des groupes de scolaires à été battu : nous avons du réserver 8 séances de plus que le maximum que nous avions prévu !
Wikimedia France : Avez-vous quelque chose à rajouter ?
Alba P. : Oui une dernière chose importante, cette année, en raison de la crise, les moyens du cinéma espagnol ont considérablement baissé, ce qui nous donne des films avec beaucoup moins de budget mais ou la créativité du réalisateur est plus vivement exprimée. Effectivement, le tournage de films espagnols enregistre une baisse de 25% cette année. Ce manque de budget est certes regrettable mais il nous apporte un nouveau type de films, des films originaux et qui font appel à la créativité du réalisateur.
Notes


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 4 octobre 2014

Jour suivant avant