Chili : le comité d'experts international conclut au suicide de Salvador Allende

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Salvador Allende.

Le service médico-légal chilien ainsi qu'un membre de la famille de Salvador Allende ont confirmé hier que l'ancien président s'était bien suicidé le 11 septembre 1973, lors du coup d'État du général Pinochet. La mort du président socialiste pendant l'attaque du palais de La Moneda faisait l'objet de controverses depuis près de 40 ans.

20 juillet 2011. – La thèse du suicide était reconnue comme la plus probable et était notamment partagée par Isabel Allende, la fille de l'ancien président. Cependant, plusieurs autres théories avaient été avancées, dont la possibilité que Salvador Allende ait été tué par un soldat putschiste ou par l'un de ses gardes du corps. L'examen médical organisé par les militaires après le coup d'État et qui avait conclu au suicide n'avait pas été jugé fiable, et un comité d'experts chiliens et étrangers avait finalement été mis en place. Le 23 mai dernier, le corps de l'ancien président a été exhumé pour analyses. Les résultats de l'autopsie présentés hier sont définitifs, a annoncé le docteur Patricio Bustos, chef du service médico-légal du Chili. Selon les conclusions des experts, Salvador Allende est mort de deux balles tirées automatiquement vers le menton par le fusil AK-47 que lui avait offert Fidel Castro deux ans auparavant. Elles auraient fait éclater la partie supérieure de son crâne et il serait mort sur le coup. David Prayer, expert britannique en balistique, a précisé que les deux douilles ont été retrouvées et que le président tenait l'arme entre ses genoux. Cité par le quotidien La Nación, il a indiqué que la présence d'une seule blessure pour deux balles s'expliquait par la capacité de l'arme à tirer de façon automatique au rythme de dix projectiles par seconde.
M. Bustos a en outre confirmé l'identité de la dépouille. Il a déclaré à la presse que les experts ont « vérifié l'identité du président par des méthodes d'odontologie légiste et de génétique ». Pour eux, le président est mort « par une blessure par projectile » qui « correspond à un suicide » ; d'après l'AFP, le dossier pourrait cependant n'être refermé qu'après la publication des résultats d'analyses complémentaires.

Cette conclusion de l'autopsie, si elle contredit la thèse de certains partisans de Salvador Allende selon laquelle il aurait été assassiné, n'entame pas l'aura que conserve l'ancien président. Symbole de la gauche latino-américaine et renversé par un coup d'État militaire avec le soutien des États-Unis, il aura selon sa fille Isabel, « dans des circonstances extrêmes », « pris la décision de se suicider plutôt que d'être humilié ou de subir toute autre chose ».

Voir aussi

Sources


  • Page Chili de Wikinews Page « Chili » de Wikinews. L'actualité chilienne dans le monde.