Catalogne : l'incendie de Rasquera réduit déjà 2 400 hectares de forêts et de maquis en cendres

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de la Catalogne
Localisation de la Catalogne

17 mai 2012, Province de Tarragone. – « L'incendie de forêt qui depuis hier avance par les communes de Rasquera et d'Perelló (Ribera d'Ebre) a déjà brûlé 2 400 hectares de pins blanc », de maquis et d'aiguilles de pins. La sécheresse extrême et l'accumulation de la masse forestière a favorisé la propagation rapide du feu.

Le conseiller de l'Intérieur, Felip Puig, a fait savoir que les pompiers avaient réussi à contenir les flancs nord et sud de l'incendie et que tous les efforts se concentraient maintenant à freiner le front qui touche le massif du Cardó. Cette nuit, des dizaines d'effectifs continueront donc en travaillant sur la zone et, demain à la première heure, s'y ajouteront les moyens aériens : « Ce sera une nuit de travail intense, mais nous sommes un peu plus optimistes » a déclaré le conseiller Puig, parce que les prévisions sont que l'orage améliorera la situation et, qu'en conséquence, le feu peut commencer à être contrôlé.

Absence des pompiers volontaires

Aux difficultés du terrain et de la météorologie, il faut ajouter que les pompiers professionnels ne peuvent compter sur la collaboration de leurs collègues volontaires, irrités parce que le département ne les épaule pas. Le centre du contrôle de Secours de Bellaterra a, bien sûr, demandé l'assistance des contingents des pompiers volontaires, mais aucun des 81 existant n'ont pu y aller. Le fait n'a pas de précédent en Catalogne, et il a fallu mobiliser les pompiers volontaires du secteur de Barcelone et de Gérone pour qu'ils les aidassent à éteindre le feu.

Quant à l'origine du sinistre, le conseiller a ajouté, lors de déclaration a Catalunya Informació, qu'il n'y avait aucune piste solide, mais qu'il n'écartait pas qu'il fût intentionnel ou dû à une imprudence, mais pas à une ligne électrique.

Il a aussi expliqué que, bien que l'incendie n'eût brûlé aucune maison, il avait vraiment affecté deux fermes et que les pompiers avaient mis leur vie en péril pour évacuer certains habitants qui voulaient protéger leur patrimoine. Sur les 52 personnes évacuées par les mossos d'esquadra[1], 21 ont passé la nuit dans un pavillon au Perelló.

Notes


CC-BY-NC-ND-icon-88x31.png

Fonts[modifier | modifier le wikicode]