Candidature de la Serbie à l'Union européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte des actuels États membres de l'Union européenne
Le président serbe Boris Tadić

22 décembre 2009. – La Serbie va déposer aujourd'hui une demande formelle en vue de rejoindre l'Union européenne, rapportent plusieurs sources officielles. Le président Boris Tadić est en effet attendu à Stockholm pour soumettre la candidature au Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, président en exercice du Conseil européen.

« Le président Boris Tadić vient à Stockholm ce mardi pour soumettre une demande d'adhésion à l'Union européenne », a annoncé la porte-parole de la présidence serbe, Jasmina Stojanov.

M. Reinfeldt estime que cette annonce constitue une « étape historique ». Dans un communiqué, il a accueilli l'offre serbe en ces termes : « Je suis impatient de recevoir le président Boris Tadić à Stockholm ce mardi 22 décembre, pour qu'il me présente officiellement cette candidature ».

À l'instar des Monténégrins et des Macédoniens, des visas d'entrée sont accordés aux citoyens serbes depuis samedi dernier. Un accord de libre-échange, gelé depuis avril, a été rétabli ce mois-ci. En contre-partie, les autorités serbes ont promis au procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI) de coopérer avec le TPIY[1]. Deux serbes sont activement recherchés pour répondre de crimes de guerre.

Selon des sources diplomatiques, la candidature serbe à l'UE recueille de nombreux soutiens, comme ceux de l'Italie et de la Grèce. Les Pays-Bas et le Royaume-Uni sont, quant à eux, plutôt réservés.

Notes

Sources